Un article bien sympa dans Le Figaro, s’intitulant « Etienne Daho signe le tube de l’automne avec La Peau Dure« … Et là on serait bien d’accord avec Le Figaro  😉

Extrait « Alliance de guitare acoustique et électrique, violons joyeux et batterie calme, on y retrouve les ingrédients de sa période pop années 2000, ôtée de tout effet électronique, qui lui avaient valu les tubes Week-End à Rome ou Bleu comme toi, à la fin des années 1980. »

Lien direct pour lire la suite