Voici les réponses aux questions posées à Etienne en décembre.

Bravo à tous les Mydahonautes pour leurs questions pertinentes.

Merci infiniment à notre cher Etienne pour avoir pris un peu de son temps précieux pour répondre 😉

Voici les réponses :

 » Merci à tous pour vos mots et vos questions. Voici mes réponses. A bientôt. Etienne »

L’album
Damien :

Comment se sont écrites les chansons de l’album…? le texte, la mélodie vocale, la musique, qu’est-ce qui vient en premier? qui signe les mélodies vocales? la musique s’écrit à deux, mais est-ce une collaboration totale ou l’un travaille et l’autre arrive derrière pour « compléter »…?

« Cher Damien, pour composer, il n’y a pas de règles. En général, les chansons de cet album ont été composées à deux avec Jean-Louis Piérot. Je fais depuis toujours les mélodies de voix de toutes mes chansons, même lorsque je ne les signe pas. C’est une manière de me les approprier intégralement. Les musiques viennent toujours en premier et elles induisent une sensation, une situation, que je décris ensuite.

Théo :

Bonjour Etienne; tout d’abord bravo et félicitation pour ce nouvel opus de la part de théo j’espère que tu te souviens de moi….ma question : j’aimerai savoir si tu as écris un « nouveau printemps » avant ou après le drame de LAMPEDUSA?? Cette chanson est vraiment poignante et mêle musique entrainante et paroles graves elle me donne des frissons et merci d’écrire des textes aussi poignants!!!!! a bientôt en juillet aux nuits de fourvière à Lyon. Amicalement Théo.

« Cher Théo, effectivement ce texte évoque les drames de Lampedusa, mais si on s’en écarte, on peut aussi y voir le courage de passer de l’autre côté, de vivre hors des clous, intensément quitte à tout perdre. »

Laurent :

Bonjour Étienne félicitation pour cet album , le plus abouti !!! car très ample au niveau du son , et des fréquences HZ a la fois groove roots symphonique et très harmonique . on retrouve beaucoup l’influence de « the last shadow puppets » de « lalo schifrin » gorgio modorer enfin bref fabuleux . voici ma question qu’elle est la difficulté quand on enregistre un album comme celui là très ample au niveau sonore , dans plusieurs studio au niveau du mix . (car chaque studio utilise une console différente et un son qui lui est propre ) merci

« Cher Laurent, le choix du studio et de l’ingénieur du son est capital pour obtenir ce son ample que nous avons capturé dans cet album. Le choix de l’ingénieur du son Richard Woodcraft, igné et mixeur de The last Shadow Puppets, qui nous a amené aux Studios Rak à Londres, à été déterminant. J’avais beaucoup écouté cet album et il a influencé mes choix. Nous avons également enregistré à l’ancienne, sur bandes analogiques, ça qui apporte beaucoup de chaleur au son et qui conserve le côté organique.«

Talisman :

Bonjour Etienne, j’avais adoré votre précédent album L’invitation. Je savoure celui-ci un peu plus chaque jour. Je voudrais savoir qu’est-ce qui vous a inspiré entre ces deux albums pour vous renouveler autant? Merci de votre réponse et encore bravo pour ce nouveau chapître que vous avez ouvert avec nous!

« Chèr(e) Talisman, c’est la vie qui m’inspire. Mes expériences musicales ( Le Condamné à Mort, l’album de Lou Doillon..), mais aussi ma vie personnelle, mes voyages, mes lectures, nourrissent ma créativité et me font bouger. Je n’aimerais pas faire deux fois le même disque et il m’importe de me renouveler à chaque fois. «

Bruno :

L’homme qui marche est ma chanson préférée sur l’album ( mais j’aime tous les titres ). Est-ce que tu pourrait nous donner plus de détails sur la création de ce titre? Dans quelle ville tu étais? le sens des paroles selon toi? aussi est-ce qu’il y aura un film sur le making-off de l’album?merci Bruno ( bisous du CANADA ) en passant les critiques sont super élogieuses ici

« Cher Bruno, c’est aussi ma chanson préférée et probablement mon top 3 dans tout ce que j’ai enregistré. J’étais à Rome lorsque j’ai été traversé par cette chanson. J’avais aussi découvert l’adaptation cinématograhique de « L’étranger » de Camus, réalisé par Visconti. Je ne dévoilerai pas le sens de cette chanson. Ce que je peux en dire c’est que elle évoque en partie le fait que l’être humain ne supporte pas de vivre avec le sentiment de son propre échec. Il n’y a pas de making off. Quelques images filmées par Antoine Carlier, lors des prises de basse et batterie au studio Rak. A vrai dire je n’aime pas les making off, çar cela démystifie. Lorsque q’un plat délicieux arrive, je n’ai pas envie de voir les cuisines. «

Camille :

Cher Etienne, ma question concerne le titre ‘En Surface’ co écrit avec Dominique A, à mon sens ce titre est un peu à part sur l’album mais s’allie magnifiquement bien avec les autres titres. J’ai lu que tu avais rencontré Dominique A lors de l’hommage à Jacno. Comment est venue l’idée de travailler avec cet artiste ? Connaissais tu ses albums (je pense notamment au premier ‘La Fossette’) ? Merci beaucoup pour ta réponse Camille

« Chère Camille, je connaissais bien les albums de Dominique et j’ai toujours aimé son parcours. A la soirée du Tribute Jacno, je suis allé lui parler, puis nous nous sommes revus et il m’a envoyé 4 chansons. Il y avait « En Surface « , qui me semblait trop ‘Dominique’, mais finalement, je suis entré dans la chanson et j’ai réussi à l’incarner. Je dois ajouter que la prise de voix est la toute première et nous l’avons gardée. «

Louise :

Bonjour Etienne, quel sera le prochain single de l’album ?… Moi j’adorerai ‘L’homme qui marche’ ou ‘En Surface’ 😉 Amitiés Louise

« Chère Louise, ce sera « L’homme qui marche ». Pas très évidente, mais je m’en fous. Je ne voudrais pas reproduire certaines erreurs faites précèdentes en me laissant convaincre par la maison de disques de ne pas sortir en single les titres que je préfère (L’adorer, La Baie, Ouverture, ..). Je pense que « En surface » sera le prochain. »

Le Diskönoir Tour

Valigo :

Bonjour Etienne, Ravie, ravie ravie de te retrouver…:) Bravo pour cet excellent album Grande habituée de tes concerts, j’aimerai bien savoir quelle sont les tâches à accomplir dans la préparation d’une tournée ? En résumé : ton agenda pour l’année à venir :) BIsesssss

« Chère Valigo, c’est une lente préparation physique, tout particulièrement après les épisodes de cet été. L’endurance, la voix, le choix des chansons, des musiciens, arrangements, répétitions, visuels, lumières, etc… Un travail colossal, comme tu peux t’en douter. «

Samuel

Bonjour Etienne, merci pour ces magnifiques « Chansons de l’innocence retrouvée ». Ma question porte sur la prochaine tournée : au vu de ta discographie, as tu déjà réfléchi au ton général que prendra la tournée, plus précisément as tu déjà réfléchi comment vas tu allier anciens titres et nouveaux ? Merci Samuel

« Cher Samuel, c’est un casse tête qui devient de plus en plus compliqué avec le nombre croissant d’albums. Je ne me suis pas encore arrêté sur une tendance particulière. Je voudrais surtout faire une belle place au dernier album et faire une sélection équilibrée de ce que j’aime et de ce le public a envie d’entendre. «

Elisabeth :

Bonjour Etienne, Avez-vous une idée du ton que vous allez donné à cette tournée ? Est-ce qu’elle aura l’énergie du live « Sortir ce soir » ou sera elle classieuse et intimiste comme le fut « L’obsession tour » ? Merci pour cet album. Elisabeth

« Chère Elisabeth, à vrai dire je n’en sais rien encore. Je suis juste hyper content de ne pas avoir à faire de grandes salles, ce qui me rendra plus libre artistiquement. «

Karine :

Bonjour Etienne, concernant le Diskönoir Tour, penses tu inclure dans la setliste des titres de l’album ‘Pour nos vies martiennes’ ? Je trouve cet album magnifique (un de mes préférés) un peu ‘oublié’ des tournées (à part heures hindoues bien sur). Il comporte pourtant des perles ! (qui irait très bien avec les titres du nouvel album). Merci pour ta réponse PS : si tu veux des idées de titres pour la setliste, je suis partante 😉

« Chère Karine, comme je le disais plus haut, plus le temps passe, plus il est difficile de jouer des titres anciens. La seule façon d’y remédier serait de rejouer l’intégrale de l’album, comme je l’avais fait pour « Pop Satori ». Il y a plein de titres de « Vies martiennes » que j’aime aussi beaucoup. Je prépare une ressortie Deluxe de cet album pour bientôt. «

Patrick :

Etienne, par rapport à ta prochaine tournée que j’attend avec impatience, penses tu t’entourer des mêmes musiciens que pour l’Obsession Tour ? Notamment les sublimes filles des cordes 😉 A bientôt Patrick

« Cher Patrick, je vais reprendre tous les musiciens de la précédente tournée. Je les adore. Par contre, il n’y aura pas les cordes, car il est impossible de reproduire l’orchestre avec seulement un quatuor. J’ai préféré y renoncer.«

Divers

Nicolas :

Avez-vous trouvé le temps de contacter David Roback de Mazzy Star ? Lors d’un dernier échange, vous m’aviez répondu que vous deviez l’appeler… J »espère toujours que vous pourrez collaborer ensemble et chanter avec Hope Sandoval. Bonnes fêtes.

« Cher Nicolas, j’aimerais beaucoup finaliser les chansons que nous avions commencé à enregistrer avec David. Je l’ai malheureusement perdu de vue. J’ai privilégié l’enregistrement du « Condamné » et de l’album de Lou. Ma vie est trop courte pour réaliser tous les projets que j’ai en tête. »

Stéphane :

bonjour Etienne, d’abord je tenais à te remercier pour ta présence et de ta grande disponibilité lors de ta visite dans les locaux de RFM le 15/11 dernier, ce fût un moment magique. La question que je souhaiterais te poser est la suivante : en 2006, tu as sorti à l’occasion des 20 ans de POP SATORI, une réédition deluxe de cet album et en 2011 pour les 30 ans de MYTHOMANE, une magnifique réédition de cet album. As-tu prévu dans l’avenir, de proposer une réédition de l’album POUR NOS VIES MARTIENNES avec des inédits ? Je te remercie pour ta réponse et te félicite de nouveau pour ton nouvel album incroyable et sublime. cordialement. Stéphane

« Cher Stéphane, je viens de terminer le mastering d’une édition Deluxe de « la Notte, La Notte… » pour son trentième anniversaire. La sortie est prévue pour la mi mars. Je terminerais ensuite celle de « Vies martiennes » pour une sortie indéterminée dans l’année. «

Magali :

Salut Etienne, une petite question concernant les différents sites web consacrés à des artistes : es tu à fond Facebook, Twitter ou préfères tu des sites ‘à l’ancienne’ tels que mydaho (je remercie Gio d’ailleurs ici hi hi:-p) ? PS : SUUUPEERRBBE ALLBUM Merciiiiii

« Chère Magali, j’utilise tout ce qui est à ma disposition pour communiquer, sans distinction du support. Je trouve bien sûr très important de communiquer en direct, comme nous le faisons ici, grâce un site comme Mydaho qui à un supplément d’âme. Le travail de Gio est merveilleux et je suis heureux d’avoir un soutien comme le sien»