Project Description

ED Collection

Pochette

edcollection

Titres

Tombé pour la France (version maximum)
Sweeter than you
Chez les Yé-Yés
Arnold Layne
La ballade d’Edie S.
Et si je m’en vais avant toi (duo avec Françoise Hardy)
Soleil de minuit (chanson du film « Désordre »)
Swingin’ London (remix)
L’été (remix)
Sunday morning

Paroles

I could never be loved by anyone sweeter than you
And I could never belong to anyone sweeter than you
With you to stand beside me, I’ll never be alone
And what more could I long for, than to have you for my own
My only desire is loving you eternally
Oh, no, no other love could ever mean so much to me
So if you say you love me, forever I’ll be true
And what more could I long for, than to live my life with you
I could never be loved by anyone sweeter than you And
I could never belong to anyone sweeter than you.

Ni les tam-tams du yé yé yé
Ni les gris-gris que tu portais
Da dou ron ron que tu écoutais
Au bar dum dum où tu dansais
Non rien n’aura raison de moi,
J’irai t’chercher, ma Lolita,
Chez les Yé-Yé, ye ye
Sous les tam-tams du yé yé yé
J’f’rais du ram dam, je me connais
Oui à Sing-Sing je finirai
J’ai un coupe-coupe à cran d’arrêt
Sous les tam-tams du yé yé yé
Fais un flashback au temps passé
Est-ce que t’entends c’que j’te disais
Je suis fou, fou, fou de t’aimer
Non rien n’aura raison de moi,
J’irai t’chercher, ma Lolita,
Chez les Yé-Yé, ye ye.
Arnold Layne had a strange hobby collecting clothes
Moonshine washing line, they suit him fine
On the wall hung a tall mirror distorted view
See through baby blue he dug it
Oh Arnold Layne, it’s not the same
Takes two to know, two to know
Two to know, two to know
Why can’t you see
Arnold Layne Arnold Layne, don’t do it again
Now he’s caught a nasty sort of person
They gave him time doors clang chain gang he hates it.

Edie se lasse et traverse le miroir
De blanc se pare pour un rendez-vous nulle part
Edie se glace, si grand ce lit à deux places
Edie s’y glisse et voyage en première place
Toutes ces photos déchirées dans la chambre allumée
C’est un désordre qui ressemble à un départ
Edie s’efface
Des lettres éparpillées dans la chambre allumée
C’est un désordre qui ressemble à un départ
Edie s’endort tout en serrant très, très fort
Contre sa joue, un souvenir de Corfou
C’est un silence qui ressemble fort à un départ
Dedi, dedicated to baby, Edie, dedicated to Edie S.

Sombre romance, graine de violence
Rêves d’enfance, rites magiques
Images usées, rêves éveillés
Héros d’antan qui défient le temps
Dans le noir, garçons couche-tard
Sans guitares, gagnent peut-être
Un pourboire pour la frime
La déprime en prime
Péloche rayée de gris, de bleu
Cuirs fatigués, rides au coin des yeux
Coca, ice-cream, pas un centime
Pauvres James Dean traîne boulevard du crime
Dans les gares, félins aux yeux noirs
Sans départ, pas d’crédit
Pour les chasseurs en prime
La déprime en prime
Sombre voyou au regard fou
C’est toi, c’est nous qui dormons debout
Vivre à demi, désirs, envies
Paresse, ennui, soleil de minuit.

Garden party, Londres 66, jet society dont j’fais partie
Garden party, fun psychedelic, jerk society dont j’fais partie
Les mecs sont chics, les filles hystériques, fun society dont j’fais partie
Jerk, jerk, jerk
Flashback, été 66, tout le monde jerke
Way back, Londres 66, tout le monde jerke dans le Swingin’ London
Fête pour le vice des cocktails délice, jet society dont j’fais partie
New look, new style et celebrities, jet society dont j’fais partie
Garden party, Londres 66, jet society dont j’fais partie
C’est Fab, Londres 66, tout le monde jerke dans le Swingin’ London
Uh! Stop.

Sunday morning brings the dawning
It’s just a restless feeling by my side
Early dawning, sunday morning
It’s just the wasted years so close behind
Watch out the world’s behing you
There’s always someone around you
Who will call
It’s nothing at all
Sunday morning and I’m falling
I’ve got a feeling
I don’t want to know Early dawning,
sunday morning It’s all the streets you crossed not so long agoSunday morning…